Pterostilbene

Pterostilbene : qu’est ce que c’est ?

pterostilbeneLe pterostilbene est un composé naturel utilisé depuis des siècles dans la médecine ayurvédique qui se trouve principalement dans les bleuets, les raisins et l’écorce de l’arbre Kino Indien (1). Depuis quelques années, il est au coeur de toutes les attentions en raison de ses nombreux bienfaits pour la santé humaine. Plus précisément, le pterostilbene est un nutriment appartenant à la même famille que le resvératrol (2). Il bénéficie des mêmes vertus, qui sont même parfois supérieures à celles du resvératrol, et présente notamment une plus grande biodisponibilité, une dégradation et une élimination hors de l’organisme plus lentes que celles du resvératrol, un transport à l’intérieur des cellules facilité ou encore une durée de vie presque sept fois plus longue que celle de son congénère. De plus, les parties du pterostilbene qui sont métabolisées présentent des niveaux plus élevés dans le plasma que celles du resvératrol. Ainsi, il est plus stable et plus actif sur le plan biologique.

Le pterostilbene a fait l’objet de nombreuses études cliniques et publications qui ont mis en valeur ses nombreux avantages dans le domaine de la santé humaine. Il a notamment des vertus anti-inflammatoires, antioxydantes et antinéoplasiques extrêmement puissantes (3). Il agit ainsi à un niveau fondamental pour contrôler le développement et le cycle de vie des gènes et moduler l’action des enzymes. Il régule par conséquent de façon positive les cellules impliqués dans le développement du cancer, du diabète, de l’athérosclérose et de l’inflammation. Il s’agit donc d’un complément alimentaire de premier choix, à utiliser seul ou combiné avec le resvératrol. En effet, il agit en symbiose avec celui-ci pour augmenter l’espérance de vie en bonne santé, en renforçant ses effets bénéfiques dans la lutte contre le vieillissement et en prévenant de nombreuses affections préjudiciables à l’organisme.

Les nombreux bienfaits du pterostilbene sur le système cardio-vasculaire.

Tout d’abord, le pterostilbene présente de réels bénéfices sur la santé cardio-vasculaire et le taux de cholestérol. En effet, la revue Apoptose a publié en 2012 les résultats d’une étude soulignant que le pterostilbene protège efficacement contre l’athérosclérose, un durcissement de la paroi des artères les fragilisant et augmentant le risque d’accidents vasculaires. De même, le pterostilbene permet d’éviter l’accumulation du LDL-cholestérol, considéré comme « mauvais » cholestérol », et lutte contre le stress oxydatif, véritable facteur clé dans le développement des maladies cardio-vasculaires. Ces actions lui confèrent par conséquent un pouvoir préventif sur l’AVC supérieur à celui de la plupart des médicaments habituellement prescrits, sans en présenter les effets secondaires néfastes. Enfin, il améliore considérablement le flux sanguin, ce qui normalise également les pressions diastolique et systolique. Concernant l’état de santé général, il aide aussi à réduire la glycémie de plus de 50 % tout en ramenant les taux d’insuline et d’hémoglobine glyquée à la normale, ce qui en fait un précieux adjuvant dans la lutte contre le diabète. Il assure un meilleur métabolisme glucidique, booste le destockage des graisses et peut donc facilement être intégré dans un régime amaigrissant.

Pterostilbene : un allié pour un cerveau en bonne santé et un vieillissement ralenti.

Le pterostilbene améliore les fonctions cognitives : en effet, il renforce la concentration et la mémoire, et possède un effet anti-stress qui soulage significativement l’anxiété et la tension nerveuse. Mais il ne se contente pas de ces vertus : en effet, une étude menée et publiée en 2012 révèle qu’il a un effet protecteur contre le déclin cognitif lié au vieillissement en général et la maladie d’Alzheimer en particulier, provenant du fait qu’il contre l’inflammation des cellules. Ensuite, concernant le vieillissement, le pouvoir antioxydant du pterostilbene combat les radicaux libres et conforte l’action antioxydante des cellules âgées (4). Cette lutte contre les radicaux libres lui permet de contrer les effets néfastes du soleil et plus particulièrement de restaurer les cellules détériorées par les UVA et les UVB. Il contribue ainsi à maintenir une bonne santé de la peau, à réduire le vieillissement cutané et prévient l’apparition des rides et des taches brunes. De même, il permet une inhibition de la peroxydation des lèvres de la membrane cellulaire, une forme de glaciation grave, qu’il soulage efficacement.

Pterostilbene: Un nouveau moyen de lutter contre le cancer ?

Des études menées à Chicago ont montré que le pterostilbene se comporte comme un inhibiteur de l’enzyme P450, qui active habituellement les substances « pro-carcinogènes » présentes dans l’environnement comme les pesticides, la fumée de cigarette, etc. Par ailleurs, des études réalisées en 2012 ont démontré que le pterostilbene limite la croissance de certains types de cancers, en freinant la prolifération des cellules cancéreuses ou des métastases, action venant de son pouvoir antioxydant élevé.

Le pterostilbene, meilleur ami des sportifs.

Cette substance riche et précieuse permet également aux sportifs d’obtenir une amélioration de la fonction énergétique mitochondriale, une récupération et un retour des paramètres à la normale plus rapides et une une accélération de la synthèse d’oxyde nitrique. Il combat également les inflammations musculaires, et réduit les risques de maladies articulaires. Ces facteurs améliorent la performance, limitent le risque de blessures et sont donc un allié précieux dans l’entrainement des sportifs âges et de tous niveaux.

Où trouve t’on le pterostilbene ?

RaisinsTout comme le resvératrol, le pterostilbene est contenu essentiellement dans la vigne rouge et le raisin, et plus précisément dans sa peau et ses pépins, mais aussi dans une moindre mesure dans d’autres plantes. Il se rencontre ainsi dans les myrtilles, mais dans des proportions beaucoup trop faibles pour qu’il puisse être pleinement actif et qu’il puisse exercer tous ses bienfaits. Le pterostilbene présent dans l’extrait de pépins de raisin contribue à protéger le système nerveux central et à maintenir les cellules saines. Par conséquent, la consommation de gélules ou de capsules composées de pterostilbene issu du raisin aide au maintien d’une bonne santé. Une à deux capsules le matin suffisent généralement. Il peut être pris tout au long de l’année ou sous forme de cure ponctuelle, en fonction de vos besoins. Facilement absorber par l’organisme, il ne présente aucun effet secondaire indésirable, ce qui en fait votre meilleur allié santé !

Laisser un commentaire

Your email address will not be published / Required fields are marked *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>